Solidarité académique par-delà les frontières – Academic Solidarity Across Borders

Au cours de la dernière décennie, nous assistons à une montée, à l’échelle mondiale, de l’autoritarisme et du pouvoir coercitif contre les moyens de subsistance de celles et de ceux qui luttent pour la paix. Nous appelons à soutenir l’action en faveur de la paix transnationale, de l’égalité et de la justice sociale dans le monde universitaire et au-delà. Cette campagne vise à apporter un soutien matériel aux jeunes universitaires en Turquie qui ont été injustement punis par l’État turc pour leurs opinions critiques et ont ainsi perdu leurs moyens de subsistance. Vos dons généreux, déductibles des impôts en Allemagne, aideront la pensée critique à se développer au-delà des frontières.

La photo utilisée dans cette affiche a été prise à l’Université d’Ankara le 10 février 2017, lorsque la police est entrée par la force sur le campus de Cebeci pour empêcher le lancement du communiqué de presse des universitaires licencié·es et de leurs étudiant·es.

Cette campagne, soutenue par la Confédération allemande des syndicats (DGB), vise à garantir les moyens de subsistance et la poursuite des études des étudiant·es diplômé·es et des assistant·es de recherche en Turquie qui ont été persécuté·es pour avoir signé la pétition intitulée « Nous ne serons pas partie prenante de ce crime« . Parmi les 2212 signataires, on compte 734 doctorant·es, assistant·es de recherche et jeunes chercheur·es dont la titularisation a été suspendue. La plupart d’entre elleux sont issu·es de diverses disciplines des sciences sociales et se concentrent sur les problèmes sociaux et historiques de la Turquie contemporaine. La plupart d’entre elleux n’ont pas pu quitter la Turquie en raison des interdictions de voyager et de la confiscation de leurs passeports. Parmi elleux, 160 étudiant·es ont besoin d’une aide financière urgente pour divers problèmes familiaux et de santé.

Pour lire le communiqué complet, en anglais, cliquez ici.

Pour soutenir la campagne par un don, cliquez ici.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.