Ouvrir la voix. Être noir·e à l’université en France, par Candyce Bosson IV, 2021

Ouvrir la voix est la première partie de mon projet « Vers une réussite universitaire noire française ». Ce projet est issu du mémoire que j’ai effectué en master de géographie à la Sorbonne, entre 2017 et 2019. J’étais alors tutrice de méthodologie pour l’UFR de géographie et je voulais com-prendre pourquoi il y avait si peu d’étudiants noirs dans certains hauts lieux français du savoir. La première phase de mon enquête consistait à observer les dynamiques sociales et spatiales d’un campus de la Sorbonne (Clignancourt) et y récolter les témoignages de plusieurs étudiants noirs.

Ouvrir la voix est un compte rendu de ce riche matériau universitaire dont émanent plusieurs réflexions et enjeux.Quels sont les éventuels éléments qui obstruent l’ascen-sion de cette minorité étudiante noire française ? Quelles stratégies met-elle en place pour pouvoir briller, malgré les obstacles ? Quels sont les points communs, mais aussi les divergences entre ces étudiants qui partagent l’expérience d’être racisés, dans un prestigieux géosymbole du savoir français ? Autant de questions soulevées par cet ouvrage qui entrecroise des témoignages anonymisés d’étudiants noirs avec des planches d’observation de mon carnet de terrain.

Pour s’orienter vers une réussite universitaire noire fran-çaise, il faut tout d’abord connaître et comprendre cette minorité étudiante peu visible et peu entendue, qui cherche à gravir les échelons d’une société qui étouffe bien trop souvent sa voix.Candyce Bosson

Un beau et indispensable livre, sous forme de bande dessinée, vient de paraître. reprend les témoignages qu’elle a recueillis lors de son travail d’entretien, les retravaille sous forme graphique (BD) et réintroduit des concepts de géographie. Il est à la fois très accessible, par exemple pour des licences, et permet à des étudiant•es noir•es de mettre des mots sur leurs expériences du racisme à l’université, bien trop fréquente.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.