Rest in peace and power, Nawal El Saadawi

La féministe égyptienne Nawal El Saadawi n’est plus. Elle fut emprisonnée en 1981, sous Sadate, pour « crimes contre l’État » parce qu’elle dirigeait une revue féministe. Elle nous quitte à l’âge de 89 ans. Seta Nawal, nous n’oublions pas toutes ces années de combats.Elle fut à l’initiative, avec sept autres femmes, à l’intiative des femmes pour la dignité et l’égalité. Elle, qui était médecin, s’est battu toute sa vie pour l’interdiction de l’excision et pour que les mères célibataires obtiennent le droit de transmettre leur nom de famille. Alors que son activisme la ramène en prison, elle qui venait d’un milieu aisé,elle a eu le courage de rendre compte des conditions d’enfermement des femmes et de la violation de leurs droits dans les prisons.Une première. Elle fut la première à défendre la cause des prisonnières.

Ces dernières années furent aussi celles où on a pu lui reprocher des angles morts dans ses analyses. Je pense, néammoins, qu’il est juste de rappeler que ces critiques, légitimes ou injustes, n’auraient pu émerger sans le travail de la génération de Nawal Al Saadawi.

L’engagement qui fut le sien, qu’on en fasse partie ou non, mérite la reconnaissance parce qu’elle a ouvert des brèches de résistances. Elle a été la cible d’attaques misogynes les plus crasses toute sa vie et a été diabolisé par plus d’un média dans les pays arabes.

Merci pour les combats Seta Nawal. Le meilleur hommage est de la lire : « Ferdaous une voix en enfer », « Mémoires de la prison des femmes « , « La Femme et le Sexe » et les autres.

D’après VintageArab, 21 mars 2021

Pour aller plus loin

  • Mona Eltahawy Feminist writer  on BBC – with other clips from She Spoke the Unspeakable (2017)
    Mona Eltahawy recalls first meeting Nawal in 1988, her role on Tahrir Square 2011 and her brave breaking of the silence on FGM: ‘We need a million Nawals today’

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.