L’université Bordeaux-Montaigne répond à notre ministre … et dénonce les attaques de l’État à l’encontre des SHS

Le flot des critiques à l’encontre de Frédérique Vidal se poursuit avec cette fois-ci une prise de position de l’Université Bordeaux-Montaigne, qui par la voix de son président Lionel Larré, dénonce les attaques de l’État à l’encontre des sciences humaines et sociales.

Au-delà de rappeler l’indigence des accusations de la Ministre et de son absence totale de respect pour les libertés académiques, l’Université de Bordeaux-Montaigne l’invite aussi fermement à agir contre l’explosion de la précarité étudiante.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.