Islamogauchiste : une injure pour disqualifier les antiracistes comme « complices »

Explication très claire fournie par Marwan Muhammad à l’occasion des sorties de Jean-Michel Blanquer au Sénat.

D’un racisme activiste à l’atteinte des libertés académiques, il n’y a donc qu’un mot. Il s’agit de « criminalisation de l’opposition politique ».


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.