Pour Olivier, les propos de Frédérique Vidal sont graves parce qu’à la base, toute recherche est subjective



Citer ce billet
L'équipe des rédacteurs d'Academia (2021, 16 février). Pour Olivier, les propos de Frédérique Vidal sont graves parce qu’à la base, toute recherche est subjective. Academia. Consulté le 26 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/aiss

Une réflexion sur « Pour Olivier, les propos de Frédérique Vidal sont graves parce qu’à la base, toute recherche est subjective »

  1. Ping : Synthèse * Islamo-gauchisme * 2002-2021 | Radicalisations

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.