Maroc: Maati Monjib, un universitaire détenu arbitrairement

Amnesty International annone (et dénonce) que le 29 décembre 2020, Maati Monjib, universitaire marocain et défenseur des droits humains, a été arrêté alors qu’il déjeunait dans un restaurant à Rabat, la capitale du Maroc.

Il est détenu arbitrairement depuis lors. Il faisait l’objet d’une nouvelle enquête depuis le 7 octobre 2020, des accusations de blanchiment de capitaux ayant été portées contre lui et des membres de sa famille.

 

Pour en savoir plus, voir le document d’information de Amnesty International.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.