«La déconsidération des universités par le milieu politique est un élément structurel», entretien dans Libération

« [La Loi de programmation de la recherche] n’aborde ni la question des investissements en équipements scientifiques ni celle de l’emploi. Les seules mesures de ressources humaines visent à faciliter le recrutement de contractuels. C’est une déception. »

Mathias Bernard, président de l’université Clermont–Auvergne, Libération du 26 décembre 2020.

via GIPHY


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.