Loi de programmation de la recherche : les portes étroites !

Pour comprendre les portes étroites devant le Conseil constitutionnel, nul besoin d’Academia, ni des « constitutionnalistes ». C’est encore Jean Ferrat qui en parle le mieux :

La porte du bonheur est une porte étroite,
Qu’on ne me dise plus que c’est la porte à droite,
Qu’il ne faut plus rêver et qu’il est opportun,
D’oublier nos folies d’avant quatre-vingt-un
[le Préambule de 1946 par exemple]
.

Photo mise en avant : L’ancien chemin du bonheur…..!!! 024 par Chris 861, 2014, CC BY-NC-SA


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.