La Conf’apéro de trop. Contre une conception discriminatoire sur-médiatisée des sciences sociales

UPDATE 2 décmebre 2020. L’ENS de Lyon n’a à ce jour pas publié la conférence en ligne, ni donné d’indications sur les raisons de ne pas le faire. Seule la plateforme Twitter donne des indications de réception : c’est la raison pour laquelle nous avons publié quelques commentaires.  Au vu des messages reçus par la rédaction depuis leur publication, qui présentent une menace pour un auteur, nous avons décidé de dépublier un tweet.Il est possible de trouver de très nombreux autres commentaires sur Twitter, qui sont la seule documentation existante du contenu de la conférence effecitvement donnée par François Rastier.

Communiqué inter-associatif dénonçant la tenue d’une conférence à l’ENS de Lyon portant sur la thématique de la « race et sciences sociales ». Celle-ci est réalisée par un directeur de recherche émérite, François Rastier, dont la spécialité (la linguistique) est très éloignée du thème de la conférence. Le résumé disponible sur le site de l’ENS de Lyon pose énormément de questions et de problèmes sur la façon dont sera abordée cette thématique.

Précision sur ce communiqué par Écharde dans son Transistor :


1 réflexion sur « La Conf’apéro de trop. Contre une conception discriminatoire sur-médiatisée des sciences sociales »

  1. Je connais le travail de mon ami François Rastier depuis 1973. J’ai suivi toute son évolution intellectuelle. Il est dans notre génération l’auteur d’une oeuvre considérable, une oeuvre critique et incisive. Ayant moi-même travaillé sur l’antisémtisme j’admire son travail sur les Cahiers Noirs de Heidegger. M’étant de mon côté consacré en partie à la logique et à la critique du constructivisme j’admire la patience et la modestie de son argumentation ainsi que son réalisme foncier. Bref, je trouve honteuses les giclées d’injures à son propos. Heureusement nous les papies nous avons le cuir épais !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.