#Poésie du #dimanche pour continuer de vivre

  • par Amélie Hart-Hutasse, 1er novembre 2020
Aujourd’hui : rien.
J’essaye de ne pas penser
tout le temps
aux disparues
aux absents
et d’accueillir le brouillard
comme un manteau d’oubli.
Et demain ?
Des feuilles seront
tombées à terre
et moi
encore debout.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.