Opération Protokol. Décision du SNESUP-FSU, 15 octobre 2020

Paris, le 15 octobre 2020

Chers et chères camarades,

La commission administrative du SNESUP-FSU réunie ce jour s’est prononcée à l’unanimité CONTRE la signature de la version finale de “l’accord relatif à l’amélioration des rémunérations et des carrières” envoyée aux organisations syndicales le 5 octobre 2020.

Après un passage éclair à l’assemblée nationale, c’est désormais au tour du Sénat d’examiner le projet de loi de programmation de la recherche. L’ESR a besoin d’un tout autre projet de loi, au service de toutes et tous, avec des moyens humains, financiers et matériels garantis et pérennes.

Le SNESUP-FSU appelle à poursuivre la mobilisation contre cette LPR et notamment à refuser l’aggravation de la précarité, la généralisation du principe délétère de mise en concurrence des personnels et des établissements, la privatisation de l’enseignement supérieur et de la recherche et la multiplication des financements par appels à projet.

Il appelle à organiser des assemblées générales, à continuer à informer largement les collègues, à faire signer des motions au sein des établissements et à construire localement les actions à venir, y compris à rejoindre celles qui se construisent avec les personnels de santé.

Le SNESUP-FSU appelle l’ensemble des personnels et des étudiant·es, avec l’intersyndicale de l’ESR, à se joindre au rassemblement contre la LPR à Paris devant le Sénat le 28 octobre à 14h.

Salutations syndicales,

Anne Roger et Christophe Voilliot, co-secrétaires généraux
Philippe Aubry, secrétaire général

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.