Mutations, wiki postes, PEDR: 3 motions de la section 17 du CNR

cnuLa section 17 (philosophie) du Conseil national des universités a adopté le 26 mai 2016 trois motions à l’unanimité. Les voici – n’hésitez pas à leur donner une large diffusion, en particulier dans les autres sections CNU.

Motion 1

L’article 10 du décret 2014-997, du 2 septembre 2014, ouvre aux enseignants chercheurs la possibilité de demander une mutation prioritaire pour rapprochement de conjoints. Les dispositions actuelles n’obligent pas à une évaluation scientifique et disciplinaire collégiale du dossier de candidature. La section 17 considère que le recours à cette procédure doit impérativement s’accompagner d’un double avis conforme favorable de l’équipe pédagogique et de l’équipe de recherche concernées.

De façon générale, et dans un contexte de raréfaction des postes ouverts aux concours, la section souligne son attachement à toutes les procédures ordinaires de recrutement des enseignants-chercheurs, et le respect qui doit présider à ce dernier : adéquation aux attentes du poste en matière de pédagogie, de recherche scientifique, toujours conformément aux souhaits des départements et équipes de recherches concernées.

Motion 2

La 17e section du CNU estime souhaitable que les présidents et membres des comités de sélection assurent la plus grande publicité aux différents éléments factuels afférents aux procédures de recrutement : entre lesquels notamment la composition des comités, les dates de réunion et d’audition, la liste des candidats auditionnés, et le classement provisoire transmis au CA de leur établissement. Elle incite à déposer et vérifier ces informations, dès qu’elles sont disponibles, sur le site indépendant « academia.hypotheses.org » , qui s’attache à les recueillir et publier en toute neutralité.
La section estime que cette publication favorise l’égalité de traitement des candidats, l’organisation pratique de leur campagne de candidature, tout comme la transparence des procédures, et qu’elle ne constitue en aucune façon une atteinte au principe du secret des délibérations.

Motion 3

À suivre les consignes du Ministère, il doit y avoir dans une discipline donnée, une répartition stricte des candidats à la PEDR, 20% recevant A, 30 % recevant B, et finalement 50 % recevant C. La section 17 du CNU réunie en session plénière le 26 mai 2016 constate que cette répartition ne correspond pas à la qualité des dossiers reçus et qu’elle n’a pu attribuer les notes qu’elle aurait souhaité attribuer. Elle demande conséquemment qu’il y ait une discussion sur les modalités d’attribution des notes par les sections du CNU au sein de la CP-CNU.

Source: Theuth (26 mai 2016, 17h49)  (transfert d’un message de Pierre-Yves Quiviger du 26 mai 2016, Pierre-Yves Quiviger;  Professeur à l’université de Nice Sophia-Antipolis
Président de la 17ème section


Laisser un commentaire