Revue de presse : Rentrée sous tension à l’Université, pour Alternatives économiques

L’incertitude sur les modalités de la rentrée se double, chez les enseignants, d’une inquiétude vis-à-vis du projet de loi de programmation pluriannuelle de la recherche et de ses effets sur la précarité de leur statut.

La consigne est tombée le 6 août : le ministère de l’Enseignement supérieur préconise une rentrée (échelonnée sur le mois de septembre) qui donne la priorité au « présentiel » masqué, autrement dit à la présence des étudiants et enseignants dans les locaux. La circulaire prévoit que la distanciation sociale ne soit observée que « dans la mesure où elle n’affecte pas la capacité d’accueil », le port du masque étant obligatoire dans le cas contraire. Reste à savoir si cela rassurera les agents des universités qui, lors du déconfinement, faisaient partie – avec les discothèques ! – des rares établissements où aucune réouverture n’avait été autorisée avant septembre… Cela avait suscité l’incompréhension des enseignants-­chercheurs en particulier, empêchés de reprendre leur activité normale en raison des risques de contagion, alors même qu’on autorisait, voire qu’on incitait, les Français à se rendre dans les magasins et autres centres commerciaux.

Lire la suite →


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.