Deux hommes sortent du cabinet

L’entrée de plain pied dans la fabrication d’une loi de programmation (pluri)annuelle de la recherche invite à se pencher sur les acteurs et les actrices et les institutions qui participent à sa rédaction et ses amendements.

La séance du CNESER, où on a entendu le chef de cabinet de Vidal se féliciter de la qualité des débats vers 3h du matin – débats amputés de la plupart des organisations syndicales – invitent à se pencher davantage sur ces hommes qui œuvrent dans l’ombre de la Ministre, en saisir les compétences et les parcours.

 

 

Aujoud’hui, nous nous penchons sur deux personnalités du cabinet de Frédérique Vidal, toutes deux en partance au profil très différent : Frédéric Dardel et donc Graig Monetti.

  • Frédéric Dardel

Nommé conseiller spécial de Frédérique Vidal en septembre 2019, il a quitté ses fonctions le 12 juin 2020.

Biologiste cellulaire et moléculaire comme Frédérique Vidal, docteur de l’Université Paris-Descartes, il est professeur de la faculté de Pharmacie à l’Université de Paris Descartes depuis 2000. De janvier 2007 à avril 2008, il est directeur du département des sciences du vivant, puis conseiller du président-directeur général du CNRS d’avril 2008 à janvier 2010. Frédéric Dardel est lauréat en 2011 du prix Pierre-Desnuelles de l’Académie des sciences. Frédéric Dardel est élu président de l’Université Paris-Descartes en décembre 2011, puis réélu en décembre 20151.

Président de la Société française de biochimie et de biologie moléculaire de 2010 à 2016, Frédéric Dardel préside également le conseil scientifique de l’Inra de 2011 à 2016.

Reportage sur le charnier de Paris-Descartes, 18 juin 2020

Il est aussi celui qui était président au moment de la découverte du charnier de Paris-Descartes. Le rapport de l’IGESR, dépêchée sur ce sujet, conclut à la responsabilité de l’Université, et donc de son président.

On a appris que Frédéric Dardel devient conseiller de la direction générale de l’INSERM, par Newstank. Une conséquence du rapport sur les « conditions indignes de conservation des corps » dans l’Université Paris Descartes sous sa présidence et du départ prochain de Frédérique Vidal ? Il reste au Parquet de Paris d’engager des poursuites.

  • Graig Monetti.

La qualité d’un homme se mesure à sa démesure. Tentez, essayez, échouez même, ce sera votre réussite. Jacques Brel

Voici comment Graig Monetti se présente sur Linkedin, la démesure mesurant surtout la minceur de la formation et de l’expérience d’un homme devenu chef de cabinet de la Ministre, à l’occasion de nombreux départs en mai 2020.

Après un Master 1 en sciences criminelles de l’Université Sophia-Antipolis de Nice, Graig Monetti serait titulaire d’un Master en Droit des responsabilités obtenu après sa nomination comme Conseiller de la Ministre, en mai 2017, à 24 ans. Fondateur d’une association affiliée Acadomia « France Maths » en 2012, il s’y fait rémunérer de 2014 à 2017 jusqu’à son entrée au Ministère. Entre 2013 et 2017, Graig Monetti s’est illustré comme président de la Fédération des Associations et Corporations Etudiantes du 06 (FACE 06) et élu de divers mandats électifs au sein de l’Université de Nice (CFVU, Conseil facultaire de Droit, Conseil d’administration) sous la présidence de Frédérique Vidal. Ce fut l’occasion pour lui de rencontrer Christian Estrosi, notamment au titre des demandes de subventions à ses diverses associations.

On devine, avec cette promotion, que Graig Monetti a été un soutien étudiant sans faille lorsque Frédérique Vidal était sa présidente d’université. C’est devenu son homme de main : écartant les indésirables lors des vœux de Frédérique Vidal, recueillant les doléances des étudiant∙es de Nancy, ou des enseignant∙es-chercheur∙ses d’AMU pour ainsi mieux étouffer l’opposition.

Aujourd’hui, à quelques jours du remaniement attendu, revenant sur ses terres politiques, il devient colistier de Christian Estrosi

*
*   *

Ce sont ainsi deux personnages au profil comme aux choix de carrière bien déplaisants pour des acteurs importants de la réglementation de l’ESR, qui quittent le cabinet.  Bon débarras/

 

 

  1. Informations L’Etudiant. []

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.