Ne pas répondre aux questions du Parlement : les bienfaits de la visio-conférence

Nous avions connu l’arrêt brutal d’une instance collégiale à l’initiative de sa présidence, nous avons maintenant une Ministre qui n’entend pas les questions et n’y répond pas en raison (ou grâce à) une communication défaillante.

Nous n’aurons pas de réponse sur la LPPR. Mais pas non plus sur grand chose d’autre…

En résumé:


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.