La mort du service public universitaire

​La mort du service public universitaire

Roger Breteau, enseignant-chercheur dans une institution d’enseignement supérieur au cœur de Paris, revient sur la crise que traverse l’université, une institution qui ne répond, selon lui, plus à son rôle de service public.

L’université est en crise. Cette crise se manifeste dans la plupart des États du monde depuis de nombreuses décennies sans que l’on puisse en mesurer raisonnablement les enjeux et les effets. L’Université n’est pas défendable et les universitaires – enseignants-chercheurs de tous bords (universités, grandes écoles, CNRS) – sont indéfendables parce que l’institution et ses acteurs ne sont pas reconnus à leur juste place.

Lire la suite


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.