Alerte sur une nouvelle banalisation des atteintes aux droits et libertés 

Le Réseau de veille sur l’état d’urgence sanitaire, qui regroupe des dizaines d’universitaires, avocat·es, syndicats et associations, se donne pour objectif de veiller au respect des droits fondamentaux et des principes de l’État de droit. À cette fin, il s’est divisé en divers groupes de travail (analyse des textes – lois, décrets, ordonnances, arrêtés –, pratiques policières, égalité de traitement/publics vulnérables, mécanismes de contrôle).

Dans cette « note d’alerte », plusieurs membres de ce réseau (liste ci-dessous) analysent la physionomie générale de l’état d’urgence sanitaire afin d’attirer l’attention des médias, parlementaires, citoyen·ne·s, organisations de la société civile sur les enjeux suivants :

  • l’importance du recensement et de l’analyse des mesures générales et individuelles prises pendant l’état d’urgence ;
  • l’insuffisance des moyens de contrôle de l’état d’urgence sanitaire ;
  • la question de la durée de vie des mesures prises pendant l’état d’urgence sanitaire.

Lire la note

Boulestreau et al. , avril 2020

Cette note a été rédigée conjointement par 

  • Un groupe d’universitaires : Lisa Carayon (Univ. Sorbonne Paris Nord), Véronique Champeil-Desplats (Univ. Paris Nanterre), Stéphanie Hennette-Vauchez (Univ. Paris Nanterre), Olga Mamoudy (Univ. Valenciennes), Stéphanie Renard (Univ. Bretagne sud), Serge Slama (Univ. Grenoble),
  • Sarah Massoud (Syndicat de la Magistrature)
  • Me Adélaïde Jacquin, avocat au barreau de Paris (cabinet Vigo)

Liste des signataires

Lire également

  • Mileva Boulestreau, Valentin Caro, Estelle Dantan, Yasmin Fernandez, Shirley Gasse, Célia Gourzones, Fanny Lange, Vincent Louis, Aurèle Pawlotsky et Laurene Pezron, « Les mesures locales d’aggravation de l’état d’urgence sanitaire »La Revue des droits de l’homme [En ligne], Actualités Droits-Libertés, mis en ligne le 29 avril 2020, consulté le 29 avril 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.