CNOUS et CPU à l’Assemblée nationale

Les acteurs qui ont bénéficié de la loi d’état d’urgence pour prolonger leur mandat ou mis en cause dans leur gestion de la crise terrible que vivent les étudiant·es interrogés à l’Assemblée.
Sans contradiction.

Tout va bien.

Capture d’écran du site de l’Assemblée nationale, 20 avril 2020


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.