Face au COVID-19, donnez un accès libre aux publications scientifiques : une pétition

Ouverture des banques de données bibliographiques ! La crise actuelle créée par le COVID-19 nous impose de remanier nos habitudes pour maintenir les activités dans une situation difficile. Notre pétition demande le libre accès provisoire à un outil crucial pour comprendre la situation actuelle et penser l’avenir : les grandes bases bibliographiques d’articles scientifiques payants. En signant cette pétition, vous nous aiderez à demander l’ouverture transitoire des bases de données des éditeurs internationaux.

Pétition:          https://freeaccesstoscience.wesign.it/en;
https://www.flickr.com/photos/maryfitzgerald_ladyoftheflowers/8208766958/in/photolist-dvo5qN-DgQaDi-JRHztW-MNREUk-dqy6sV-6vYqKk-hs3Zn3-e6kMmg-p4uDPC-oaQ1Xi-pdmsMD-aTnE9i-8vVspd-Cy2kWv-gaVptP-L2ERin-aVP1bZ-NnpQGz-9arHXH-RNizsf-6GDAby-gCqovv-9r9J2W-7TvwYE-8Er537-6oJM5R-FKZYGw-FXEhHh-23wkrr7-2fFhxY-HLVPRt-5xYxH5-dTctCx-75xYwS-4ZcojV-2U7iMq-2XUSwK-8ToXT2-bjN3j-DURhCz-HCN7Lm-cUcke1-rgvgSP-dgGCHz-ock9kH-nY7PsC-AYmEth-3a1Nfx-usszUU-2nfsXU

Library, by Joey Fitzgerald, 2012

La crise actuelle créée par le COVID-19 nous impose de remanier nos habitudes pour maintenir les activités dans une situation difficile. Cette pétition demande le libre accès provisoire à un outil crucial pour comprendre la situation actuelle et penser l’avenir : les grandes bases bibliographiques d’articles scientifiques payants.

Des services de streaming, de contenu pour adulte ou des plateformes de jeu ont été rendus gratuits pour soutenir le moral des populations, notamment celles qui sont confinées. Les gouvernements investissent massivement des capitaux pour soutenir l’économie. Pour la continuité de la recherche scientifique, pour aider les décideurs et les journalistes à mieux comprendre les enjeux actuels, c’est à ce jour l’accès aux données qui est limitant…

Beaucoup de chercheurs sont confinés et travaillent à écrire des articles, traiter des données sur ordinateur, préparer des projets ; ils pensent l’avenir de leurs recherches, et l’après-crise. De nombreux autres chercheurs travaillent activement sur la crise virale actuelle (merci à eux !). Or, cette recherche se nourrit non seulement de financements, mais surtout d’idées et des données déjà acquises. Soutenir la recherche scientifique, confinée ou en laboratoire, c’est aujourd’hui lui donner l’accès total aux grandes bases bibliographiques des éditeurs internationaux (publishers). La situation économique de la plupart d’entre eux autorise cette ouverture. De plus, ces bases comportent aussi les éléments qui peuvent aider à lutter contre des rumeurs ou des contre-vérités que l’inquiétude propage ; les décideurs politiques et économiques doivent pouvoir y puiser des données ou des idées, pour mieux rebondir après la crise actuelle.

Certains éditeurs internationaux ont d’ores et déjà ouvert la voie, en offrant un accès libre aux articles portant sur le coronavirus : mais qui sait le périmètre exact des besoins pour comprendre et maîtriser le coronavirus ? Cela peut exiger des données aussi variées que celles de la chimie, l’anthropologie, la zoologie, la sociologie ou la médecine…

Le divertissement gratuit pour tous, c’est citoyen ; la science pour tous, c’est stratégique. Cela peut également servir, en une occasion unique, aux enseignants et aux curieux de sciences confinés chez eux. Nous demandons la mise en ligne gratuite et rapide de toute la connaissance de l’humanité pendant la durée de la crise. Nous soutenons et élargissons les demandes déjà formulées en ce sens [1] et appelons les scientifiques, les enseignants, mais aussi tous les responsables politiques et tous les citoyens à relayer et amplifier au plus vite notre appel.

(Initiative citoyenne de chercheur·ses français·es)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.