Enseigner l’histoire dans le supérieur: enquête sur les pratiques pédagogiques

Que veut dire, en pratique, enseigner l’histoire à l’Université aujourd’hui? La désaffection progressive des étudiant.e.s change la donne. Ceux-ci n’optent plus nécessairement vers la voie des métiers de l’enseignement, mais ont élargi leurs perspectives, mettant en cause la formation aux exercices canoniques du commentaire de documents et de la dissertation comme la répartition entre cours magistral en amphi et les travaux dirigés.

Academia veut signaler dans ses pages consacrées aux métiers de l’enseignement supérieur l’initiative de quatre maîtres.se.s de conférences à l’Université de Paris-1, soucieux de partager leurs expéaggioriences pédagogiques.

Enseignant-e-s à l’Université, nous ressentons le besoin de partager nos questions et nos expériences avec les collègues qui le souhaitent. Pour différentes raisons qui relèvent autant des structures institutionnelles que des habitudes pédagogiques, les informations sont rares sur les cursus en histoire ainsi que sur les pratiques concrètes et les méthodes d’enseignement dans le supérieur.

Dans ce but, il/elles proposent un questionnaire à remplir portant sur deux points principaux:

  • Forme et contenu des enseignements
  • Relations enseignant.e – étudiant.e

Le questionnaire, à copier/coller et à renvoyer par mail, avec d’éventuelles pièces jointes, se trouve ici: http://aggiornamento.hypotheses.org/2826

Academia en relaiera les principales conclusions.


Laisser un commentaire