L’ANR et le Coronavirus : suite et fin ?

Sur Twitter, l’exaspération est à son comble

[coronavirus] un dossier de 11 pages à remplir avant de pouvoir être financé·es par l’ANR

L’Agence nationale pour la recherche (ANR), qui agence de moyens qui finance la recherche notamment sur appels à projets, maintient son appel à projets flash sur le COVID-19 doté de 3 millions d’euros.

Pendant que les équipes de recherche travaillent en urgence sur le COVID-19, elles doivent donc remplir, avant le 23 mars 2020 13h, un dossier de 11 pages, donner un acronyme à leur projet, un diagram de Gantt et préciser les financements déjà obtenus, pour espérer pouvoir obtenir entre 15000 et 200 000 euros de la part de l’agence.

Les dossiers devront donc être relus par d’autres chercheur·euse·s spécialistes pour qu’ils soient validés. Situation ubuesque puisque les chercheur·euse·s spécialistes sont toutes et tous sur le pont et de potentiel·le·s candidat·e·s à cet appel à projet. L’ANR prévoit de publier les résultats de cet appel début avril.

Cela remet en question le mode de financement de ce genre de projets de recherche urgents et la pertinence de ne pas faire confiance a priori aux chercheur·euse·s, dans ce genre de conditions exceptionnelles.

Suite du billet : « [coronavirus] un dossier de 11 pages à remplir avant de pouvoir être financé·es par l’ANR », par Martin Clavey, The Sound of Science, 17 mars 2020


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.