366 femmes en sciences humaines et sociales : une éphéméride – #1 — Viviane Isambert-Jamati (1924-2019)

Aujourdd’hui débute un éphéméride Twitter directement inspiré de @366portraits consacrés aux femmes en mathématiques et sciences de la nature.

#1 — Viviane Isambert-Jamati (1924-2019). Étudiante en philosophie, elle rejoint très tôt la résistance, notamment comme agente du réseau Périclès. Recrutée au CNRS en 1947 elle intègre le tout premier laboratoire de sociologie du CNRS : le Centre d’tuÉdes Sociologiques.

Elle suit notamment les enseignements de Maurice Halbwachs et de Georges Friedman. Ses premiers travaux portent sur le travail, et notamment sur le travail féminin. Ses interrogations la portent alors à s’intéresser à la soumission au patronat ainsi qu’à l’éducation à cette soumission. De là s’ouvrent ses recherches sur l’éducation. Elle soutient sa thèse d’Etat en 1969, qui sera publiée en 1970 sous le titre Crises de la société, crises de l’enseignement : sociologie de l’enseignement secondaire français.

Elle rejoint alors l’université Paris V – René Descartes et son UER de sciences de l’éducation en 1970. Elle y crée une équipe de recherche en sociologie de l’éducation, qui sera rapidement associée au CNRS (intégrée plus tard au

Elle devient professeure de sciences de l’éducation en 1976 après avoir soutenu sa thèse d’État en sociologie, intitulée » Les Objectifs de l’enseignement secondaire français depuis cent ans ». En prend sa retraite universitaire en 1990, tout en continuant à suivre les évolutions de son domaine et à participer à la vie académique. Pour en savoir plus, lire l’entretien publié en 2007 dans Travail, Genre, Sociétés) ainsi que la notice biographique rédigée par Lucie Tanguy pour le Dictionnaire des Créatrices (éditions des Femmes).
Premier portrait esquissé par Olivier Martin.

Pour contribuer, préciser votre nom, la date choisie, et la femme dont vous souhaitez faire le portrait dans le document collaboratif 366 femmes en sciences humaines et sociales.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.