Evaluation de la recherche en SHS: le manifeste de Leyde

ResearchMetrics

Un manifeste dit « manifeste de Leyde« , vient d’être publié par Nature : . Il propose dix principes pour l’utilisation des indicateurs d’évaluation de la recherche.

Les principes de ce manifeste ont été formulés lors d’une session extraordinaire de la Conférence IST / ENID à Leyde (septembre 2014), au cours de débats qui ont engagé la communauté scientométrique. Ils avaient été amorcés lors d’une rencontre organisée par l’Observatoire des Sciences et Techniques, en mai 2014, à Paris, http://www.obs-ost.fr/fractivit%C3%A9s/workshop_international.

Nature a mis en place une page internationale, http://www.leidenmanifesto.org/translations.html qui propose une version française réalisée par l’Office des sciences et des techniques.

Extrait :

Aussi nous proposons ici un condensé des bonnes pratiques en matière d’évaluation de la recherche basée sur les indicateurs, afin que les chercheurs puissent demander des explications aux évaluateurs, et que les évaluateurs puissent interroger l’exactitude de leurs indicateurs

 

LES DIX PRINCIPES
La description quantitative doit:

1. Servir d’appui à une évaluation qualitative par des experts
2. Mesurer la performance au regard des missions de recherche de l’institution, du groupe ou du chercheur
3. Protéger l’excellence dans les domaines de recherche importants à l’échelle locale
4. Maintenir une collecte de données et des processus d’analyse ouverts,
transparents et simples.
5. Permettre aux chercheurs évalués de vérifier les données et analyses.
6. Tenir compte des différences entre disciplines en matière de publication
et de citation.
7. Baser les évaluations des chercheurs sur un jugement qualitatif de leurs
travaux.
8. Éviter les simplifications abusives et les fausses précisions.
9. Reconnaître les impacts systémiques des évaluations et des indicateurs.
10.Réévaluer régulièrement les indicateurs et les faire évoluer.

Prochaines étapes

Guidée par ces dix principes, l’évaluation de la recherche devrait pouvoir
jouer un rôle important dans le développement de la science et de ses
interactions avec la société. Les indicateurs sur la recherche peuvent
fournir des informations essentielles qu’il serait difficile de collecter ou
de comprendre par des expertises individuelles. Mais il faut veiller à ne
pas faire de l’instrument que constituent ces informations quantitatives un
objectif, une fin en soi.
Les meilleures décisions sont prises en associant des méthodes de calcul
fiables et une capacité à apprécier la portée et la nature des recherches
évaluées. Des éléments d’appui à la fois quantitatifs et qualitatifs sont
nécessaires ; chacun est objectif à sa façon. La décision en matière de
science doit être fondée sur des processus rigoureux, renseignés par des
données de qualité.

 

Textes du Manifeste de Leyde en anglais et français:


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *