Les étudiant·es de Paris-8 se réapproprient leur lieu de travail, 5 mars 2020

Appel des étudiant·es de Paris-8 mobilisé·es

Nous étudiant-e-s mobilisé-e-s de l’Université Paris VIII sommes actuellement réuni-e-s dans le Hall de notre Université.
Nous avons réussi à entrer ce matin, malgré la fermeture administrative, que nous dénonçons fermement.

Nous tenons à rappeler par ce texte que l’Université est à celles et ceux qui y travaillent et y étudient, et non pas au petit nombre qui se l’approprie. Nous ne sommes donc pas ici des intru-e-s comme le suggère « l’équipe présidentielle » dans son mail matinal.

Depuis 1h, on nous menace d’être expulsé-e-s par la police du hall où nous sommes installé-e-s. Nous sommes révolté-e-s par cette menace trop souvent invoquée.

Université de Paris-8, 5 mars 2020

Que veut dire dans la période actuelle de menacer de faire entrer la police dans une Université publique ? D’autant plus dans une Université ayant une forte proportion d’étudiant-e-s étranger-e-s.

Quel message envoie la fermeture administrative de Paris VIII un jour de mobilisation nationale dans l’enseignement supérieur ?
L’organisation politique des étudiant-e-s n’est pas un délit. Se saisir de nos lieux d’études et de travail pour mener à bien notre mobilisation est légitimite.

Nous soulignons ici l’absurdité de cette situation.

Nous ici, comme prévu et annoncé, jusqu’au retour de nos camarades parti-e-s en manifestation. Nous déciderons alors ensemble de la suite de la mobilisation.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.