À propos des fléchages et coloriages : conseils aux candidat.e.s au CNRS (section 40, mais pas seulement)

Cette année, en sciences humaines et sociales, une forte minorité des postes sont « coloriés » (une thématique précise est conseillée), mais surtout « fléchés » (le poste est affecté à un laboratoire précis, avec un numéro de concours distinct). Cette pratique, qui a connu des hauts et des bas (elle était répandue aussi quand j’ai été recrutée en 2003, mais depuis elle avait quasi disparu, en tout cas pour les fléchages), est à peu près unanimement réprouvée par les sections du comité national (qui font office de jury de recrutement) comme par les autres disciplines au sein du CNRS (math, physique, biologie, etc.). C’est un choix politique de l’Institut des SHS du CNRS – avec des objectifs de politique scientifique, mais aussi d’aménagement du territoire, qui pèsent ainsi sur les candidat.e.s à un concours déjà très difficile.

Dans cette situation, on ne peut que conseiller aux candidat.e.s de se présenter à tous les concours pour lesquels la localisation du laboratoire d’affectation ne leur pose pas de problème : les concours officiellement ouverts, mais aussi ceux qui indiquent une thématique. En effet, la section a la possibilité, si elle considère qu’il n’y a pas assez de candidat.e.s de qualité sur la thématique, d’ignorer cette dernière. En revanche, quand le poste est explicitement affecté à un laboratoire, personne n’y peut plus rien. Ce conseil repose sur mon expérience et diverses conversations de ces derniers jours, mais aussi sur une lettre officielle de la section 40, assortie de son guide de candidature, que je reproduis ci-dessous. Il implique aussi que si vous vous présentez sur un concours sans être dans la thématique, cela ne sert à rien de faire semblant d’y être : le jury ne sera pas dupe. Soit il trouvera son bonheur dans la thématique et vous aurez candidaté pour rien sur ce poste (mais ça ne coûte rien si vous candidatiez déjà sur d’autres postes de la même section). Soit il ne trouvera pas son bonheur et il regardera les dossiers indépendamment de la thématique.

Ce qui est dit ci-dessous dans la lettre s’applique également aux autres sections de sciences humaines et sociales. En ce qui concerne le guide des candidat.e.s, il est toujours mieux de vérifier ce qu’il en est dans votre propre section, mais on peut considérer que la plupart de ce qui est dit vaut également pour toutes les sections de sciences humaines et sociales, à l’exception de la partie « format du projet de recherche » et des critères de la présélection sur dossier, qui sont propres à la section 40.

Chères et chers collègues,

Nous vous adressons ce message suite à la session d’automne de la section 40 qui s’est tenue les 2 et 3 décembre 2014 afin de préciser la position de la section par rapport à l’organisation des concours chercheurs de 2015. Ce message reprend des éléments qui vous ont déjà été communiqués et d’autres qui sont inédits. Un tel effort de communication nous a paru d’autant plus utile que les concours en question diffèrent des précédents par le coloriage thématique de certains postes, et le fléchage géographique (sur des unités de recherche) combiné à un coloriage thématique de certains autres.

Dans ces conditions, il est important de rappeler la distinction entre le « fléchage » et le « coloriage » d’un poste.

Un fléchage implique un concours séparé, distinct du concours portant sur les postes « blancs », et impose en l’occurrence une unité d’affectation. Les sections ne peuvent classer sur ces concours que les candidat.e.s qui s’y seront inscrit.e.s et les candidat.e.s recruté.e.s seront impérativement affecté.e.s dans ces unités.

Un coloriage ne correspond pas à un concours séparé, mais se contente d’indiquer une ou plusieurs priorités scientifiques de l’InSHS (signalée par le terme « prioritairement »). À niveau égal, entre deux candidatures dont l’une correspond au coloriage et l’autre non, il est demandé à la section de retenir prioritairement celle qui correspond au coloriage. Les sections ne sont pas tenues de respecter ce coloriage si elles n’identifient pas de candidat.e.s lui correspondant. A la différence du fléchage, le coloriage n’est qu’indicatif. Nous invitons donc les candidats à un poste de CR2 ou à un poste de CR1 auxquels la localisation des laboratoires fléchés ne pose pas de problème à se présenter aux concours 40/02 et 40/04 indépendamment du coloriage dont ces postes sont assortis (voir le libellé des postes ci-dessous).

La section rappelle à cette occasion que les concours de recrutement du CNRS sont des concours nationaux et que les soutiens ou parrainages exprimés par les unités de recherche ne préjugent en rien de l’affectation finale des candidat.e.s retenus pour ce qui est des postes non-fléchés. Le président de la section a d’ailleurs adressé il y a quelques semaines un e-mail aux Directeurs d’Unité CNRS les invitant à, non pas écrire des lettres de recommandation, mais de simples attestations indiquant qu’ils étaient d’accord pour accueillir le ou la candidate mentionnant leur unité dans leur dossier. La même lettre invitait les DU à observer un principe d’égalité dans le traitement des candidats bénéficiant d’un tel parrainage.

Au demeurant, que le ou la candidat.e se présente à un concours fléché ou non, l’absence d’attestation d’un centre de recherche ne saurait constituer un obstacle au dépôt d’une candidature et n’obère nullement les chances de succès des candidat.e.s.

 

Très cordialement,

 

Christophe Jaffrelot, président de la section 40

 

Laure Bereni, secrétaire scientifique de la section 40

 

 

P.S.: Vous trouverez en pièce jointe des « Conseils pratiques aux candidat.e.s », à diffuser largement.


Laisser un commentaire