« Qui sauvera la licence d’Informatique ? »

Communiqué de la CGT FercSup de l’Université de Paris-8

Acculé par le manque de moyens (surcharge de travail, épuisement  professionnel, travail empêché, impact sur la qualité de la formation, etc.), le collectif pédagogique de la licence Informatique a été contraint à une décision qui lui a arraché le cœur : suspendre la L1.

La CGT FERC Sup a été alertée tout de suite de cet acte désespéré. Car il est désespérant de se saborder lorsque les conditions de travail ne nous permettent plus de bien faire notre travail.

Des manifestations de sympathie de collègues de l’université, de syndicalistes, de l’Union Nationale CGT FERC Sup n’ont pas empêché un de nos collègues de cette Licence de tomber malade…La CGT FERC Sup a alerté le CNESER. Les représentants des organisations
syndicales qui y siègent, ont alors voté la motion qui vous été transmise par allP8 (!). La CGT P8 remercie la prise de position des élu·es qui rend visible la faillite de la logique de destruction qui est en train de gangréner l’ESR. Mais elle s’étonne toutefois de voir les instigateurs zélés de la mise en oeuvre de la politique macroniste verser des larmes de crocodile sur une situation qu’ils et elles ont eux-mêmes largement contribué à créer.La CGT FERC Sup rappelle que tout chef d’établissement doit donner les
moyens du travail. Et que ne pas le faire revient à manquer à ses obligations.Contre le sabordage à venir de nos formations, se mobiliser est plus que jamais nécessaire ! Ne lâchons rien !

CGT FERC Sup,

St Denis, le 8 février 2020

Osons la CGT ! –  Permanence mercredi 12h30-15h en A0171 – cgt@univ-paris8.fr

LIens

 



Citer ce billet
L'équipe des rédacteurs d'Academia (2020, 10 février). « Qui sauvera la licence d’Informatique ? ». Academia. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ahqh

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.