Quand le CNU utilise les réseaux sociaux

La 70e section du CNU [Sciences de l’éducation] a désormais son compte FB. Pour suivre en temps réel les décisions de la section et interagir avec ses membres?

De leurs côtés, les géographes de la 23e section ont ouvert un wiki autonome de leur page officielle du site du CNU.

On trouve aussi des pages dédiées au CNU sur les sites des associations professionnelles, comme chez les hispanistes de la 14e section, les germanistes de la 12e section ou chez les politistes qui relèvent de la 4e section. Chez les deux premiers cependant, il s’agit de diffuser les motions davantage que de publier les motions généralistes et les calendriers. Les informations sur les campagnes en cours, qualification, PEDR ou promotions, n’y sont pas détaillées.

En sciences expérimentale, le mouvement était plus précoce: la 27e section [informatique] avait déjà son site… tout comme la 25e section [maths], la 34e section [astrophysique] mais aussi la 6e section [sciences de gestion].

Vous en connaissez d’autres?

Communiqué de l’AFSP relatif à la campagne synchronisée de recrutement de MCF en science politique

Communiqué de l’AFSP du 12 janvier 2016 relatif à la campagne synchronisée de recrutement de MCF en science politique

L’application Galaxie du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche publiera dans quelques semaines la liste des postes de MCF et de PRU ouverts au recrutement synchronisé de 2016 dans la section 04.

Plusieurs établissements nous ont déjà informés des dates retenues pour les opérations de recrutement qui les concernent :
10 mai 2016 — Auditions / Sciences Po Saint-Germain-en-Laye
24 mai 2016 — Auditions / Université de Picardie Jules Verne

Dès ce jour, le site de l’OMASP centralise les informations disponibles (calendrier, composition des comités de sélection…) et vous permettra de suivre ces opérations de recrutement avec la transparence qui s’impose. L’AFSP entend ainsi contribuer, avec l’aide des collègues concernés, à publiciser les informations relatives aux recrutements à venir. Nous appelons l’attention des autres établissements susceptibles de procéder à un recrutement lors de cette prochaine session synchronisée à tenir compte des dates déjà retenues au fur et à mesure de leur publicité pour éviter le chevauchement des dates d’audition. Les chevauchements observés dans le passé sont fort regrettables et plus encore préjudiciables pour les candidats concernés qui doivent parfois renoncer à une chance de recrutement faute de pouvoir se présenter à deux convocations se chevauchant.

L’AFSP rappelle qu’elle est signataire de  la Charte concernant le recrutement des MCF rédigée par l’ensemble des associations de la discipline. Cette charte est disponible sur le site de l’OMASP.

Deux suggestions complémentaires émises les années précédentes nous semblent mériter d’être rappelées. Lors des précédentes campagnes, certains candidats ont appris les résultats des auditions directement sur les listes des différentes associations disciplinaires. Il nous paraît plus respectueux que les autorités compétentes de l’établissement recruteur communiquent d’abord les résultats aux intéressés avant que cette information ne soit rendue publique. Par ailleurs, une tradition expérimentée jadis était de tenter de prendre en charge les frais associés aux déplacements des candidats auditionnés, frais qui pèsent lourdement sur leur budget contraint. Nous savons combien les établissements d’enseignement supérieur souffrent de la situation financière actuelle du budget du MESR mais nous vous serions reconnaissants, dans la mesure de vos moyens, de bien vouloir envisager la mise en place de modalités de défraiement des candidats auditionnés.

L’AFSP reste bien sûr à votre écoute et assure les établissements recruteurs de son soutien entier dans cette phase déterminante de recrutement pour l’avenir des établissements et de notre discipline.

Voir l’AGENDA COMMUN à tous les recrutements 2016

18 octobre: fin de la consultation “Projet de loi pour une République numérique”

L’Etat conRepubliquenumeriquesulte: il a lancé une consultation en ligne à propos du projet de Loi pour une République numérique. Cette consultation – à laquelle vous pouvez répondre après inscription – se terminera le 18 octobre 2015.

A cette occasion, un débat anime l’enseignement supérieur français à propos des archives électroniques ouvertes, qui font l’objet de l’article 9 (Libre accès aux publications scientifiques de la recherche publique).

Lire la suite

Concours de l’EHESS: conseils aux candidat.E.s

EHESS_electionsDu fait la particularité du mode de nomination de ses enseignant.e.s-chercheur.ses (désormais EC), de la visibilité de l’EHESS dans le champ des sciences sociales françaises, et du sexisme de son recrutement, le concours a fait l’objet d’analyses remarquées, dont la notoriété a entraîné une modification des procédures d’élection depuis 2009.

Parmi les mesures les plus importantes adoptées, il faut noter :

  • La parution d’un vademecum pour éclairer les arcanes du concours;
  • L’interdiction de faire « campagne », pratique qui consistait pour les candidat.e.s à se présenter individuellement aux EC électeur/trices;
  • L’avancement du calendrier – le concours débutant à l’automne et se clôturant par des élections fin mars-début avril, soit un avancement de près de 6 mois par rapport au calendrier précédent);

Alors que la campagne 2016 vient de s’ouvrir (dépôt des candidatures au 1e octobre 2015),  Academia vous propose une lecture et une explicitation de la candidature et des procédures d’évaluation en place par le Conseil scientifique en 2014 pour clarifier à la fois les modalités de constitution du dossier  et des pratiques d’évaluation de celui-ci.

Lire la suite

Recherchenseignement: deux regards sur l’Université française

Le métier des enseignants-chercheurs a changé. Depuis plusieurs années, les conditions de travail des enseignants-chercheurs, et partant, celles des étudiant.e.s se sont dégradées. A qui la faute?logo-liberation-311x113

Deux tribunes, parues dans Libération, présentent deux visions: celles de deux étudiants – qui jugent insupportables le mépris dans lequel la fonction du service d’enseignement est tenu; de l’autre, de jeunes chercheur.ses ou enseignant.e.s-chercheus.es qui déplorent les effets stérilisants de la compétition à outrance qu’implique le financement  par projet.

Lire la suite

Enseigner l’histoire dans le supérieur: enquête sur les pratiques pédagogiques

Que veut dire, en pratique, enseigner l’histoire à l’Université aujourd’hui? La désaffection progressive des étudiant.e.s change la donne. Ceux-ci n’optent plus nécessairement vers la voie des métiers de l’enseignement, mais ont élargi leurs perspectives, mettant en cause la formation aux exercices canoniques du commentaire de documents et de la dissertation comme la répartition entre cours magistral en amphi et les travaux dirigés.

Academia veut signaler dans ses pages consacrées aux métiers de l’enseignement supérieur l’initiative de quatre maîtres.se.s de conférences à l’Université de Paris-1, soucieux de partager leurs expéaggioriences pédagogiques. Lire la suite

Le doctorat, un atout? Table-ronde, Ehess-Paris, 3 juin 2015

Le Ministère de l’Enseignement supérieur a chargé Patrick Fridenson, directeur d’études à logo-EHESSl’EHESS, de rédiger un rapport et de propositions sur l’insertion du doctorat dans les entreprises et la haute fonction publique. À l’occasion de la publication du rapport, l’Association des anciens élèves de l’École des hautes études en sciences sociales organise une table-ronde, le mercredi 3 juin, de 18h à 20h30. Lire la suite

La plume et le genre: une expérience historique

The Quill and Ink Lab (c) Amanda E. Herbert

The Quill and Ink Lab (c) Amanda E. Herbert

En feuilletant un des carnets d’Hypothèses, the Recipes project, je suis tombée sur une expérience pédagogique britannique assez fascinante. Dans le cadre d’un cours sur la construction sociale de la différence sexuelle dans l’Angleterre moderne, entre 16e et 18e siècle, l’enseignante et auteure de l’article, Amanda E. Herbert  propose un exercice pratique: apprendre à écrire avec une plume comme le faisaient les écoliers et les écolières anglais.e.s Le résultat est saisissant: http://recipes.hypotheses.org/4337

A quand une expérimentation pour comprendre comment est construit le genre de l’universitaire?

 

Recul sur la loi de 1983? Pétition

En passant

sosegalitePROEn France, en 2015, les femmes touchent 27% de salaire en moins que les hommes, 1 sur 3 travaille à temps partiel, elles sont majoritaires dans les métiers les moins bien rémunérés, aucune femme n’est à la tête d’une entreprise du CAC 40, elles touchent 40% de retraite en moins et 1 sur 5 est victime de harcèlement sexuel en entreprise

#SOS Egalité professionnelle

François Rebsamen, ministre du Travail, prépare en ce moment un projet de loi sur le dialogue social et l’emploi. Ce texte sera présenté fin mai  aux députées et députés. Dans les multiples articles du projet de loi, on découvre des propositions… étonnantes :  le texte prévoit de supprimer purement et simplement tous les outils de l’égalité professionnelle du Code du travail.

Lien vers la pétition Change.org

Travail et emploi scientifiques: un colloque au Collège de France (11 mai 2015)

CollegedeFranceAprès la sortie d’un excellent numéro de la Revue économique, consacré à “Compétition, productivité, incitations et carrières dans l’enseignement supérieur et la recherche“, Pierre-Michel Menger accueille collègues et étudiant.e.s dans les murs prestigieux du Collège de France,afin de poursuivre la réflexion.

Lire la suite

Génération (moins?) précaire: modifications du décret Unedic

Un lecteur attentif d’Academia nous signale l’élargissement des droits du droit d’option, sur lequel l’Unédic a fait une communication fin mars 2015.

“Cette évolution règle-t-elle le problème ?”, demande-t-il.

Un retour d’expérience des diplômés chômeurs serait le bienvenu.

Lien:

http://www.unedic.org/actualite/droits-rechargeables-elargissement-de-l-acces-au-droit-d-option-7706

Agrégation du supérieur: péché capital ou grande porte du recrutement universitaire?

Répartition des candidatures par année de soutenance de la thèse

Répartition des candidatures par année de soutenance de la thèse

Faut-il supprimer l’agrégation du supérieur? Un blog qui y est favorable propose une série de billets intéressants sur ce concours universitaire. Concours national sur dossier et examen oral, il permet l’accession au grade de professeur de universités pour les  titulaires d’un doctorat ou d’une habilitation à diriger les recherches en droit, économie et en gestion. A l’occasion de la publication du décret sur les personnels enseignants-chercheurs en septembre 2014, l’agrégation se trouve placée en concurrence toute relative avec le recrutement opérant dans les autres sections universitaires; cette concurrence est toute relative, puisqu’une majorité des postes ouverts au concours de professeurs des universités doit revenir à l’agrégation. Le débat autour de la suppression de ce concours invite à réfléchir à nouveaux frais sur l’ensemble des procédures de recrutement en œuvre à l’Université.

Lire la suite