Où mène « la guerre des idées »

« Au fond, j’ai fait mienne l’analyse de Gramsci : le pouvoir se gagne par les idées. C’est la première fois qu’un homme de droite assume cette bataille-là ». Nicolas Sarkozy, Le Figaro, 17 avril 2007.

 

« Nous ne sommes pas dans un exercice de confrontation d’idées mais dans une dérive inacceptable ». Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste (PS), cité dans Le Monde, 22 février 2021.

 

On s’imagine souvent que nazisme n’est qu’un mouvement de masse ancré dans la violence et l’irrationnel. On oublie que le nazisme est né dans les milieux universitaires viennois à la fin du XIXe siècle, qu’il est ancré dans la crise du rationalisme libéral, et qu’il s’est nourri, comme l’extrême-droite aujourd’hui, des rationalisations et des compromis d’une droite bien-pensante.

L’Escalier de la Philosophie à l’Université de Vienne. Crédit: Alexandra Steiner-Strauss

Continuer la lecture