Suppression de l’ENA : Les (véritables) raisons du conformisme de l’administration

Emmanuel Macron a décidé de la suppression de la l’Ecole nationale d’administration, remplacée par une autre institution. Plusieurs collègues se sont exprimé·es sur le manœure du chef de l’État1. Nous reproduisons une analyse faite lors que les premiers effets d’annonce ont eu lieu.

  • Léa Guessier,  collectif d’agents publics engagé·es, Blog de Médiapart, 5 avril 2019

Chaque année, la publication du rapport du jury de l’ENA charrie son lot de débats et de polémiques sur le conformisme des candidat·es à l’école emblématique de la haute fonction publique, parfois à raison. On tente cependant plus rarement de comprendre et d’expliquer les ressorts sous-jacents de cette homogénéité dans la pensée et l’attitude des étudiant·es concerné·es. Or, le problème est plus fondamental et dépasse les quelques candidat·es dont les copies ou propos sont épinglées : au-delà de la seule ENA, c’est tout le système de formation des cadres de la fonction publique qui véhicule, sous couvert de normes de « bonne gestion », les idées politiques dominantes dans le corps administratif, et qui les diffuse dans un cadre propice à leur intégration passive par les futur·es fonctionnaires.

https://www.flickr.com/photos/joopey/906614579/in/photolist-2o7CVR-Ea6kv-5Dycra-9xWtdU-25XjYFo-hrgz-rGuaHW-MSmaG-FiufJT-r3gkdx-pk8jkW-ebMgqH-xq5ehs-z4NgQy-Gdk2cF-8VM3ei-7SBWGP-S5Q5G-bXcvGi-C91o2u-3eZPK-iVzn-HJsoDb-7NSW4K-fCjTxn-athayM-2fpcz2h-CUqESX-8DSEFz-dCY7xi-9qWrx-93dg-5rarAd-vcPiRG-pSC2h5-BqnJY-8ppwd4-fAQCCv-3Cq3s-4TJw31-tNCayK-cXwod9-9xgySN-4DRD8w-nJhZhQ-f48PZ3-a87gFx-26A5Tni-7Q9BVy-54UZdL

Plant. Crédit: Joopey, 2007

Continuer la lecture

  1. Par exemple, « Suppression de l’ENA : effet d’annonce ou annonce suivie d’effets ? » par Marc-Olivier Baruch, AOC, 12 avril 2021. []