Maroc: Maati Monjib, un universitaire détenu arbitrairement

Amnesty International annone (et dénonce) que le 29 décembre 2020, Maati Monjib, universitaire marocain et défenseur des droits humains, a été arrêté alors qu’il déjeunait dans un restaurant à Rabat, la capitale du Maroc.

Il est détenu arbitrairement depuis lors. Il faisait l’objet d’une nouvelle enquête depuis le 7 octobre 2020, des accusations de blanchiment de capitaux ayant été portées contre lui et des membres de sa famille.

 

Pour en savoir plus, voir le document d’information de Amnesty International.