No future? Enquête de Sciences en marche sur les personnels non permanents dans l’enseignement supérieur et la recherche

 

Sciences en marche publie le 27 juin 2017 un communiqué de presse, reproduit ci-dessous, et une enquête sur les personnels non permanents dans l’ESR, dont nous republions la synthèse et les principales recommandations.

1. Communiqué de presse du 27 juin 2017

Sciences en Marche a conduit une enquête en ligne à l’automne 2015 auprès des personnels contractuels et vacataires de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (ESR). Plus de 5500 personnes, majoritairement des docteurs, doctorants et diplômés de master, en CDD ou vacataires dans les laboratoires et universités publics, ont témoigné sur leur situation professionnelle et son impact sur leur vie privée. Au moment où le Président de la République invite les chercheurs étrangers à s’installer dans notre pays en mettant en avant : « a welcoming environment to help them fulfill their goals and reach great scientific achievements », les résultats de cette enquête suggèrent que la dégradation de l’emploi scientifique public conduit actuellement à une démotivation des plus jeunes -­‐ et normalement plus dynamiques -­‐ acteurs de ce secteur vital pour notre pays. Les commentaires révèlent la détresse d’une génération qui se sent sacrifiée.

Lire la suite