Alerte parité *philo* à Nantes: 5 auditionnés, 5 hommes

Suite à la publication de la liste des candidats auditionnés pour un poste de philosophie contemporaine à l’Université de Nantes, le collectif PhilosopheEs tient à exprimer son étonnement. Dans un département déjà très majoritairement masculin, les candidats auditionnés sont tous des hommes. Faut-il penser que les femmes, nombreuses parmi les 144 candidats, comme récemment au CNRS (concours 2017 de la section 35), ont toutes été incapables de remplir les critères de recrutement ?
Nous appelons les comités à se montrer attentifs à la question de la parité et à faire tout leur possible pour dépasser les biais cognitifs empêchant une juste appréciation des dossiers.
Le collectif PhilosopheEs
 
#ParitePhilo 
#PariteCNU

Femmes et hommes en sociologie: deux sexes, deux corps?

Olivier Martin vient de déposer sur une archive ouverte l’article qu’il a publié dans le Bulletin de l’Association des Sociologues Enseignant-e-s du Supérieur, n°63, dans un numéro consacré à « Genre et sociologie à l’université ».

Ancien président de la section 19 du CNU (mandat 2012-2015), Olivier Martin analyse la chance respectives des hommes et des femmes d’accéder à différents grades du supérieur en sociologie – discipline où la répartition  en termes de rapports de sexe est déjà bien plus équilibrée que bien d’autres disciplines des sciences humaines et sociales.

Les docteures ont-elles des chances équivalentes à leurs homologues masculins d’être qualifiées aux fonctions de maître.sse de conférences des universités ? Les maitresses de conférences ont-elles des chances vraiment comparables à celles des maîtres de conférences d’obtenir une qualification aux fonctions de professeur.e.s ? Et, une fois entrés dans l’un ou l’autre de ces deux corps, les hommes et les femmes ont-ils des chances identiques d’être promus dans les diverses classes existant au sein de chacun de ces corps ?

Lire la suite

Alerte parité – concours CNRS 35

Citation

Journée d’études « Les femmes philosophes » – Aix-Marseille Université – 30 mars 2015

A la demande du collectif PhilospheEs, Academia publie le texte qui suit.

Le CNRS proposait cette année 5 postes de chercheurs en philosophie, littérature et sciences de l’art. À l’issue des auditions, les résultats d’admissibilité viennent d’être rendus publics : les 5 candidats classés en liste principale sont des hommes, choisis à partir d’un vivier de 224 candidat-e-s composé de 46% de femmes. 5 postes, 5 hommes.  

Parmi les sciences humaines et sociales, la philosophie a longtemps détenu le triste record du privilège masculin. Ces dernières années, nous constations que cette tendance s’inversait : le ratio femme-homme dans les recrutements se rapprochait des proportions rencontrées dans les candidatures, tant au CNRS (chargé-e-s de recherche) que dans les universités (maître-sse-s de conférences). Soulignons, en outre, qu’au CNRS la section 35 du Comité national, chargée du recrutement, comprend aussi les sciences philologiques et les sciences de l’art, où la présence féminine est traditionnellement plus élevée qu’en philosophie.

Lire la suite

Conseils aux hommes (et aux femmes) universitaires

L’association féministe de l’ENS Lyon, les Salopettes, a lancé une campagne d’information pour l’éducation à l’égalité de genre dans un cadre professionnel universitaire. Complétant, avec les sanctions pour harcèlement moral et sexuel, l’arsenal de lutte contre le sexisme ordinaire à l’université, cette initiative est remarquable par sa clarté et sa concision.  Elle est, qui plus est, dotée d’une affiche qui peut facilement être placardée dans les couloirs de votre université. Academia en reproduit les 10 recommandations ci-dessous, particulièrement utiles pour sensibiliser les étudiants et les jeunes collègues hommes ET femmes que le sexisme ordinaire n’est ni normal, ni une fatalité professionnelle du métier d’enseignant.e-chercheur.se.

***PS: Une collègue, après la publication de ce billet m’a fait remarquer que les conseils valent également pour les femmes universitaires: de fait, les comportements sexistes ne sont pas genrés. J’ai ainsi un peu changé le titre de mon billet, ajouté une mention dans un des conseils***

CONSEILS  AUX HOMMES (et aux femmes)  UNIVERSITAIRES

Agir pour  l’égalité de genre à l’université

1. Ne réduisez pas une femme à son apparence

Ne commentez pas l’apparence d’une femme, et ne remettez pas en cause ses compétences en fonction de ce critère. Abstenez-vous de toute remarque à caractère sexuel. Évitez dans vos espaces de travail les affiches, t-shirts, fonds d’écran (ou tout autre support) qui sexualisent les femmes.

2. Partagez la parole

Efforcez-vous de partager le temps de parole équitablement, sans interrompre les femmes. En tant que modérateur, assurez-vous que les hommes n’occupent pas plus la parole, et n’hésitez pas à solliciter les femmes.

3. Veillez à la répartition homme/femme dans les publications et événements universitaires

Essayez d’équilibrer la répartition H/F dans les réunions, colloques, journées d’étude ou toute forme de travaux collectifs. Prenez conscience des éventuels biais sexistes des revues universitaires. Lire la suite