Alerte parité: section 39 du CNRS

#ParitéCNRS. On nous signale les choix faits par le jury d’admission parmi les candidats admissibles de la section 39.

En directions de recherche, la femme classée en 4e position est déclassée. Ce qui fait 4 hommes sur 4 postes.

« Les femmes sont de moins en moins nombreuses au fur et à mesure que l’on progresse dans la hiérarchie, mettant en évidence l’effet du plafond de verre. Ainsi elle représentent un quart des directeurs/trices de recherche (27,1%). » Source :« La parité dans les métiers du CNRS 2013 », paru en décembre 2014, dont les contenus sont consultables de manière interactive via l’URL : http://bilansocial.dsi.cnrs.fr/ rubrique Parité

En chargé de recherche 1e classe, la femme classée n°1 est déclassée sur liste complémentaire. Ce qui fait 1 homme sur 1 poste.

Heureusement, l’homme et les 2 femmes classées sur les poste de CR2 mis au concours voient leur classement en liste principale confirmée, le plafond de verre reste intact.

  • Annexe: Résultats publiés sur le site du CNRS (consultés le 14 juin 2017, 17h12)

Concours 39/01 – 4 Directeurs de recherche de 2e classe. Concours ouvert sur les thèmes scientifiques relevant de la Section n°39

Admissibilité

ARNAULD DE SARTRE Xavier      Admissible classé n° 1

DUCRUET César               Admissible classé n° 2

HOUET Thomas                Admissible classé n° 3

VON HIRSCHHAUSEN Béatrice Admissible classé n° 4

AUDEBERT Cédric            Admissible classé n° 5

GLATRON Sandrine        Admissible classé n° 6

NICOLAS Jean Pierre     Admissible classé n° 7

Admission

ARNAULD DE SARTRE Xavier      Classé n° 1 sur liste principale

DUCRUET César               Classé n° 2 sur liste principale

HOUET Thomas                Classé n° 3 sur liste principale

AUDEBERT Cédric            Classé n° 4 sur liste principale

VON HIRSCHHAUSEN Béatrice Classé n° 1 sur liste complémentaire

GLATRON Sandrine        Classé n° 2 sur liste complémentaire

NICOLAS Jean Pierre     Classé n° 3 sur liste complémentaire

 

Concours 39/02 – 1 Chargé de recherche de 1re classe. Concours ouvert sur les thèmes scientifiques relevant de la Section n°39.

Admissibilité

CLAVEL Joanne                Admissible classé n° 1

KARAMAN Ozan              Admissible classé n° 2

BAUER Paul        Admissible classé n° 3

MAGNAN Alexandre     Admissible classé n° 4

Admission

KARAMAN Ozan              Classé n° 1 sur liste principale

CLAVEL Joanne                Classé n° 1 sur liste complémentaire

Concours 39/03 – 3 Chargés de recherche de 2e classe. dont 2 prioritairement sur les thèmes :

  • « Espaces, sociétés, territoires dans l’aire Pacifique »
  • « Etudes urbaines »

 

Admissibilité

LAMOTTE Martin             Admissible classé n° 1

COTTINEAU Clémentine              Admissible classé n° 2

PULLIAT Gwenn              Admissible classé n° 3

MERMET Anne Cécile    Admissible classé n° 4

MAISONOBE Marion     Admissible classé n° 5

DAHDAH Assaf                 Admissible classé n° 6

BON Bérénice   Admissible classé n° 7

Admission

LAMOTTE Martin             Classé n° 1 sur liste principale

COTTINEAU Clémentine              Classé n° 2 sur liste principale

PULLIAT Gwenn              Classé n° 3 sur liste principale

MERMET Anne Cécile    Classé n° 1 sur liste complémentaire

 


2 réflexions au sujet de « Alerte parité: section 39 du CNRS »

  1. Voici l’expression collective de la section 39, rendue publique vendredi soir:
    « Lors de la campagne 2017 de recrutement au CNRS, les classements établis par le jury d’admissibilité de la section 39 pour les concours CR1 et DR2 ont fait l’objet de modifications par le jury d’admission, à l’initiative de la direction de l’InSHS. La section note d’ailleurs que de nombreuses autres modifications de classement ont été effectuées dans les sections relevant de l’InSHS.
    Ces modifications, quoique conformes à la règle du concours, constituent un important désaveu du travail du jury d’admissibilité.
    Il ne s’agit nullement de mettre en cause les qualités des candidat.e.s concerné.e.s par ces modifications : le classement d’un.e candidat.e par le jury d’admissibilité signifie précisément qu’aux yeux du jury, elle/il peut être recruté.e sur le concours en question.
    Mais les jurys d’admissibilité s’attachent également, par leurs classements, à permettre une diversité des recrutements en termes de parcours, d’expérience, d’objets de recherche, d’approches, de sensibilités scientifiques et de genre des candidat.e.s. Les modifications de classement, fondées sur des critères d’excellence individuelle des candidat.e.s qui ne sont pas véritablement discriminants à ce niveau du concours, mettent à mal ce travail pourtant essentiel pour la communauté scientifique de la section.
    C’est pourquoi la section 39 dénonce avec la plus grande vigueur l’emploi désormais routinier, à l’encontre des sections relevant de l’InSHS, d’une pratique profondément déstabilisatrice pour les communautés scientifiques concernées et d’une grande brutalité pour les candidat.e.s qui avaient été classé.e.s par le jury d’admissibilité comme susceptibles d’être recruté.e.s et qui ont été ainsi déclassé.e.s.
    21 membres: 18 oui, 0 non, 3 abstentions »

  2. Ping : Déclassements en série au CNRS | Academia

Laisser un commentaire