Menace sur les lettres et les sciences humaines aux USA

traduit du site du National Endowment for the Humanities

Washington, D.C. (23 mai 2017)— Margaret Plympton, vice-présidente du National Endowment for the Humanities (NEH) fait la déclaration concernant le budget de l’agence qui suit:

Aujourd’hui, l’administration Trump a rendu public le budget complet du gouvernement fédéral pour l’année fiscale 2018. La Maison Blanche a demandé au Congrès d’attribuer environ 42 millions 42 millions de dollars à la NEH afin de procéder à la fermeture en règle de la NEH. Cette somme inclut des fonds permettant d’honorer les financements en cours au 1e octobre 2017, ainsi que des fonds pour couvrir les dépenses administratives et les salaires concernés par la fermeture.

Alors que le NEH attend le résultat des délibérations du Congrès au sujet du budget proposé par la Présidence, l’agence va continuer ses opérations normalement et attribuera les financements de l’année fiscale 2017 après la réunion de son Conseil national en juillet.

Depuis sa création en 1965, NEH peut se prévaloir de véritables succès résultant de son programme de financement. Au cours des cinquante dernières années, le NEH a investi près de 5,3 milliards dans des projets dédiés aux lettres et aux sciences humaines, par le truchement de 63 000 bourses. Cet investissement public a conduit à la création de livres, de films et d’expositions muséales, ainsi qu’à la préservation de ressources culturelles significatives sur l’ensemble du territoire.

Les financements NEH grants ont concerné l’ensemble du territoire et ont soutenu des programmes de recherche en sciences humaines et des expériences qui ont bénéficié à tous nos concitoyens. Des centaines de vétérans qui avaient mis fin à leur emploi militaire  et avaient entrepris d’acquérir une formation supérieure ont tiré profit du programme Warrior-Scholar, véritable camp d’entraînement qui a conduit à leur réussite à l’Université. Les étudiants, les enseignants et les historiens ont désormais accès aux archives  du président George Washington. NEH On the Road permet la mobilité de versions itinérantes des grandes expositions dans les villes des espaces ruraux et les petites villes  de Greenville, South Carolina, à Red Cloud, Nebraska, et au-delà sur toute la carte. Au travers de ces projets et de milliers d’autres, le National Endowment for the Humanities a inspiré et conservé ce qu’il y a de mieux dans la culture américaine.

***

Au sujet du National Endowment for the Humanities

Créé en 1965 en tant qu’agence fédérale indépendante, la National Endowment for the Humanities soutient la recherche et l’apprentissage de l’hsitoire de la littérature, de la philosophie et des autres domaines des sciences humaines, grâce au financement de projets sélectionnés, évalués par les pairs, de l’ensemble de la nation. Plus d’information à propos du National Endowment for the Humanities et de ses programmes de financements sont disponible ici; www.neh.gov.

 


Laisser un commentaire